25 juil. 2016

Sol en briques

Vous souvenez vous de l'état des briques dans l'article précédent ? Après un premier nettoyage, elles ressemblaient à ça :


Depuis samedi, après deux nettoyages, une passe de térébenthine et d'huile de lin pour nourrir et une protection hydrofuge, ça donne cela :



Le tour de la pièce sera entièrement en briques, j'attends que le plancher soit achevé (démontage, redressage et remontage) pour vous montrer. Grâce à l'aide d'amis venus ce samedi, Cognac a pu quasiment achever cette révision du plancher, que nous avons choisie de faire maintenant au risque de ne jamais la faire. Un article sera fait dessus. Et puis à côté, pas mal de petites choses ont été faites : retirer les clous d'un montant de fenêtre, traiter un linteau bois...

Nous avons également pu mettre en décharge le tas de vieilles briques qui restait depuis 2 ans sous la grange. En triant celles qui restent utilisables (pour la terrasse de fond de jardin) et en faisant 3 trajets à la déchetterie, la place était libre. Libre pour pouvoir (enfin) y ranger l'échafaudage à l'abri, alors qu'il était stocké devant la porte de la cave depuis trop longtemps. Et voilà la place vidée ! 


Du coup, je pense qu'on va devoir refaire cette porte.... 

5 juil. 2016

Avancée de juin

Rapide état de l'avancée du mois de juin.

Nous avons fini le placo des murs de la bibliothèque, avec les sorties et arrivées pour le futur bar. Les photos vous montrent aussi le bazar général, qu'on est obligé de pousser régulièrement pour travailler... Nous voulions achever cette partie avant de nous mettre à finir l'atelier du rez-de-chaussée.


Une fois le placo fini, nous nous sommes attaqués à la grande pièce ! En commençant par lasurer les poutres, puis les entre-poutres. Pour mémoire, ça ressemblait à ça : 


Les poutres et les entrepoutres ont été poncées, mais il restait quelques traces. Cognac étant attaché à l'aspect authentique, nous avons laissés les poutres en état. La lasure choisie est chêne pour les poutres et blanche pour les entre-poutres. Beaucoup de tanins dans ces dernières, le résultat est donc "tâché" :


Nous nous attaquons à présent au sol : nettoyage des briques et redressement du plancher. Pour ce dernier, on fera un article à part, je pense !
Avant nettoyage (zone test) :

Après un 1er  nettoyage (zone test) :

Je vais voir si un second nettoyage change quelque chose... Sinon, ce sera une passe pour nourrir la brique (huile lin + térébenthine) et une passe de protection. 






26 mai 2016

Déléguer à des pros


Grâce à une première année entrepreneuriat réussie, j'ai pu financer une partie des travaux du futur salon. Je vais y installer l'entreprise, et quitter la pièce qui sera bientôt notre salle de bain !
Donc nous avons eu la chance de pouvoir déléguer le décapage des poutres et du plafond, le doublage des murs avec enduit et pose des bandes, et la réfection du tour en briques !


Les ouvriers ont travaillé très vite (9 jours pour tout faire) et le résultat est vraiment impressionnant !


Ils ont eu la gentillesse de nettoyer les anciens mécanismes au plafond.


Et les réparations sur le tour de briques sont vraiment bien. Ils ont utilisés les briques trouvées sur place, ainsi elles ont l'aspect des anciennes. A moi à présent de les nettoyer toutes ensemble. Je ne sais pas si je vais refaire les joints, à voir ce que cela donne au nettoyage.


A nous à présent les finitions : lasures sur les poutres et le plafond, peinture sur les murs et nettoyage des briques !



26 avr. 2016

Déblayage et maçonnerie!

Durant cette petite semaine de vacances, je me suis centré sur un poil de maçonnerie:

                                            Le seuil de l'entrée de la bibliothèque:

                                         
Tout d'abord, calculer le nombre de briques qu'il faut (tous les entourages, portes et fenêtres, étant ainsi, je n'allais pas déroger à la règle), et calculer les espaces approximatifs (oui, j'ai passé un quart d'heure a couper de magnifiques cales et entretoises pour avoir exactement le même écart entre chaque briques, avant de m'apercevoir que ça ne marchait pas. Conséquence: 40 cales de 5 cm sur 0.9 cm de larges à la poubelle). Donc, tout à l’œil Quoi.


Puis, sceller toutes ces petites briques avec un lit de ciment, plus ou moins épais, pour les mettre approximativement au même niveau. (Toujours à l’œil quoi) 


Ensuite, couler les joints (ma passion, bien sur)


Et enfin, nettoyer le tout à l'eau, éponge et acide chlorhydrique.




Ça a de la gueule non.... Heu, c'est moi ou c'est limite trop propre vis à vis du reste??...


Bon, je ressors l'acide et je recommence...



Et voilà!!




   Et cheminée de la grange



   Oui, c'est vrai, j'avais dit plus de toiture. Mais bon...
Cette cheminée fuyant depuis bien des années avant qu'elle ne soit à nous, je m’étais motivé à refaire un peu de ciment autour.
Bon, il s'avère que cela s'est transformé en démolition complète de l'entourage en ciment, ajout d'un chevron sur le coté (c'est vrai, c'est pas vraiment un chevron mais un montant de lit qui se trouvait là et alors, vous en trouverez des chevrons poncés, chanfreinés et vernis), et remplacement du dosseret en zinc derrière.


                             

C'est pas magnifique, mais c'est étanche!


                                  

   Et pour finir, les dernières plaques basses de placo de la future bibliothèque ainsi que leurs rails.

                                             
 

Et, pendant ce temps là, que faisait Verveine me direz vous?

   Un travail que je lui ai envié fortement. Elle a vidé, nettoyé, et chargé pour la déchetterie toutes les m... et autres choses inutiles de la moitié de la grange.

On y a quand même trouvé un évier en faïence très bon état (ça tombe bien on va en avoir besoin) :
  


















On a découvert, qu'une fois nettoyée, la cheminée de la grange avait un certain charme (et c'est même pas ironique)


Verveine en a profité pour fixer des planches au niveau des trous qui donnaient chez le voisin, au 1er étage de la grange.


Et vidé l’équivalent de trois bigbag de paille qui était dans l'étage depuis... longtemps.


Puis elle a rangé outils et matériaux afin que ceux ci reste accessibles. 




Vous comprenez, bien sur, pourquoi je lui envie énOOOrmement ce travail (non? bah moi non plus...)






14 mars 2016

Test de fixation des lampadaires

C'est bon Cognac est remis, les travaux redémarrent !


Samedi nous avons fini de poser les plaques de placo de la future bibliothèque ; entendons bien les plaques de placo basses et normales. Il reste donc les toutes les hautes (très compréhensible sur les photos, vous voyez que l'isolation est un peu apparente), et toutes les plaques hydro (3) à côté du bar.

Cognac a testé la fixation qu'il a imaginé pour ses lampadaires, avec un gond pour volet en bas et un anneau en haut. Je trouve que c'est ingénieux, discret et efficace !


On a fini l'après midi en posant de l'isolation horizontalement sur la fin du mur. De grandes bandes de 25 cm d'isolation, sur 5 m de long, pas évident à faire passer entre les suspentes... Tout ça prend forme !

13 févr. 2016

Travaux à l'arrêt

Cognac a une grosse tendinite depuis trois semaines, les travaux sont donc à l'arrêt jusqu'à ce qu'il soit guéri. Je ne peux pas porter les plaques de placo toute seule !
Du coup, j'en profite pour tailler et élaguer dans le jardin, grâce à la remorque de Poulette, qui me permet des aller / retour à la déchetterie beaucoup plus facilement !!

25 janv. 2016

Caissons de placo

Samedi, nous revoici en train de faire les finitions des caissons autour de la cheminée et des gaines de ventilation.

Cognac finit la plaque de fermeture à droite.

Le caisson fini... Nous ne nous étions pas rendu compte qu'il serait aussi massif ! La tablette est à hauteur parfaite pour pouvoir y mettre le jeu de fléchettes.

Le placo est déjà troué pendant notre séance détente. Nous ferons un fond à ce caisson, pour protéger le placo et pour pouvoir inscrire les points. Un jour !

Le caisson autour de la gaine de VMC du salon qui arrive du sol et va jusqu'au caisson VMC dans le grenier.

Vue d'ensemble un peu tardive, d'où des lumières un peu basses. La semaine prochaine, on plaque le dernier mur ; je viens de m'apercevoir que j'ai oublié de passer les alimentations en eau pour le bar... Mieux vaut tard que jamais !